Qu’est-ce que l’Aïd al-Adha et comment est-il célébré ?

Il est également connu sous le nom de fête du sacrifice. Les musulmans le célébreront dans la plupart des pays le 9 ou 10 juillet 2022.

Les musulmans du monde entier commence à célébrer la fête annuelle de l’Aïd al-Adha – la fête du sacrifice – qui tombe le 10e jour de Dhul Hijjah, le 12e et dernier mois du calendrier lunaire musulman. L’Aïd al-Adha est la deuxième grande fête musulmane après l’Aïd al-Fitr, qui marque la fin du Ramadan, le mois de jeûne.

L’événement sera célébré dans la plupart des pays le samedi 9 juillet.

Origine de l’Aïd al-Adha

Les musulmans croient que le prophète Ibrahim (Abraham) a été mis à l’épreuve par Allah qui lui a ordonné de sacrifier son fils aîné, Ismail (Ishmail). Le prophète Ibrahim était prêt à se soumettre à cet ordre, mais Allah a retenu sa main. Au lieu de cela, il lui a été demandé de sacrifier un animal, probablement un agneau ou un mouton. La Torah et l’Ancien Testament racontent tous deux une version similaire de cette histoire.

La fin du Hajj

Cet événement marque également la fin du Hajj, un pèlerinage de cinq jours que tous les musulmans valides et financièrement capables sont tenus d’entreprendre une fois dans leur vie. Le pèlerinage est censé purifier l’âme des péchés et inculquer un sentiment d’égalité, de fraternité et de solidarité.

Quelque 2,5 millions de pèlerins du monde entier se rendent chaque année dans les villes de La Mecque et de Médine en Arabie saoudite pour ce rituel.

Prières de l’Aïd

C’est en accomplissant des prières supplémentaires le matin que la plupart des musulmans commencent à célébrer l’Aïd. Les mosquées sont bondées de fidèles et des dispositions sont prises à l’extérieur pour accueillir de grands groupes de personnes. Cette année, c’est plus agréable, les mosquées ouvriront leur portes suite à la diminusion de la pandémie de Coronavirus.

Sacrifice un animal durant Aïd al-Adha

animal sellers online

L’occasion est marquée par le sacrifice d’un animal que les musulmans peuvent manger – une chèvre, un mouton, une vache ou un chameau – par ceux qui en ont les moyens.

Dans de nombreuses régions du monde musulman, des marchés aux bestiaux spéciaux sont organisés. Pour objectif de permettre aux gens d’acheter un animal pour le sacrifice de l’Aïd.

Cette année, en pleine pandémie de coronavirus, de nombreuses applications et sites web sont apparus dans plusieurs pays. Comme l’Inde et le Bangladesh, où les animaux seront vendus en ligne pour limiter l’exposition au virus.

Les 5 bienfaits de Ayat Al kursi
La civilisation islamique dans le monde entier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fermer Mon panier
Fermer Favoris
Recently Viewed Close
Fermer

Fermer
Navigation
Categories